La Vie Médecine
 
Même si tu avais, dans tes mains, toutes les clefs pour ouvrir les portes de la Vie et te libérer, peut-être aujourd'hui peux-tu simplement et humblement accueillir tout ce qui t'accable et embrasser ton impuissance.
 
Peut-être la Vie souhaite-t-elle, en cet instant, que tu sois en Paix avec tes ombres, dans la confiance qu'il y a en elle les germes de ta Joie la plus profonde.
 
Peut-être te faut-il marcher très lentement sur le chemin de la Guérison, abandonner l'effort de la hâte et t'abandonner tout entière au rythme sacré de la Vie, oser sortir des retranchements dans lesquels t'enferment tes doutes et tes peurs, et te déposer dans le courant du Vivant, dans sa généreuse fluidité.
 
Te souviens-tu comme chaque instant est parfait ?
Te souviens-tu de la vision grandiose dans laquelle chaque instant s'assemble merveilleusement dans le déploiement de la Vie et de son indicible perfection ?
Te souviens-tu seulement que la Vie, Dieu, l'Univers... Tout est de ton côté et te soutient tel un solide rocher sur lequel tu peux créer, grandir et t'élever ?
 
Ressens-tu la Douceur de ce Jour, l'Amour de ce Hêtre, la Pureté de ce Silence ?
Dans tout cela, tu es vivante et tout cela est vivant à travers toi.
C'est dans ce lien puissant qui unit tout que chaque fibre de ton être, aussi forte ou fragile soit-elle, Est, Infini, Éternité.
C'est à cela que s'ouvre ton Cœur lorsque tu marches avec Foi.
 
Respire, mon Enfant, car tu es en Paix dans mes bras et je te chéris à toujours.