La réalité que nous vivons aujourd'hui et qui nous amène chacun à nous positionner face à la crise et dans notre vie, crée parfois de terribles écarts entre des personnes qui se connaissent peu ou pas, mais également entre des personnes qui se connaissent bien et même qui s'aiment.
 
Au cœur de cette situation délicate, la Forêt me montre comment la réalité de ces écarts, de cette séparation, devient une illusion quand l'espace est rempli d'Amour.
 
Ainsi, entre nos points de vue divergents, entre nos croyances totalement opposées, entre nos expériences différentes de la réalité, entre nos références situées aux antipodes l'une de l'autre, aujourd'hui, puissions-nous déposer des "Je t'Aime". Car peu importent nos différences dans l'Amour, car nos différences deviennent sources d'enrichissement et de croissance à travers l'Amour.
 
Et j'ai foi qu'au final l'Amour est l'unique réalité, l'Amour est l'unique sens de notre vie : vivre, être, partager, apprendre, donner et recevoir de l'Amour.
 
Tout ce que nous sommes venus expérimenter sur la terre, à travers notre vie, est Aimer. Nous Aimer et Aimer tout ce qui est.
Aimer même lorsque nous sommes en désaccord, Aimer même si nous sommes différents dans notre expérience de la vie et dans notre vision singulière de la réalité.
 
Car si Dieu avait voulu l'accord simple d'une seule note, sans possibilité de vivre l'expérience de l'Amour dans une relation, à travers la tolérance, la bienveillance, l'ouverture et le respect, il n'aurait créé qu'une seule expression de vie : un seul oiseau dans le ciel, une seule algue dans l'eau ou alors un seul être humain sur la Terre...
Imaginez... quelle expérience auriez-vous eu dans un monde où vous êtes l'unique expression de vie ?
Mais sur Terre, nous sommes des milliards de formes et d'expressions de vie différentes. C'est cela qui fait la richesse de la Beauté de la Vie sur Terre... et qui embellit notre expérience de l'Amour.
 
Si nous ne nous éveillons pas maintenant à l'importance de l'Amour, dans ces conditions très difficiles, alors nous perdons... Nous perdons une possibilité d'Aimer à travers la différence, au-delà de la différence, au cœur de la différence.
 
Aujourd'hui, puissions-nous choisir de tout mettre en oeuvre pour être et grandir dans l'Amour. Puissions-nous faire de notre mieux, même quand il s'agit de nous remettre profondément en question, afin d'élargir notre point de vue simplement en étant tolérants et respectueux, simplement en témoignant d'ouverture, de bienveillance et de compréhension envers chacun...
Dieu sait que cela n'est pas toujours facile car nous avons vite fait de critiquer et de juger, voire de condamner, ce qui ne va pas dans le sens de ce que nous sommes, croyons et pensons. C'est une habitude que nous avons car à travers cette attitude nous croyons nous protéger... Car nous avons peur du vide que représente l'écart entre deux points de vue, entre deux visions de la réalité, entre deux expériences de la vie, alors nous préférons nous couper de cet espace "entre".
 
Mais la Forêt nous dit : emplissez cet espace d'Amour et vous verrez, ce que vous voyiez, expérimentiez et ressentiez comme un fossé se transformera en pont !
 
Et comme le Grand Chêne m'a dit : "C'est simple, remplis ces vides qui t'effraient, te séparent, te font du mal et te blessent de "je t'Aime". Dis-le simplement. Répète-le autant de fois que tu le peux et tu verras, ton expérience de la réalité va se transformer, la réalité elle-même va se transformer ! Et c'est la plus belle réalité que tu vas créer : celle de l'Amour, la seule qui Est véritablement, la seule qui Est éternellement !